Jean-Louis Guigou dresse le bilan de sa présidence d’IPEMED

Humeur n°226 -
Lundi 02 Mars 2020 - Jean-Louis GUIGOU

Le Conseil d’Administration d’IPEMED a tenu sa 46e réunion le jeudi 27 février 2020. Voici le texte de mon rapport moral, au cours duquel, en conclusion, j’ai exprimé le souhait de prendre du recul, de laisser la présidence du Conseil d’Administration et de présider le Comité Stratégique.

 

  • Une année difficile dans les pays du Sud-Méditerranéens

La Méditerranée est déchirée : la Lybie se disloque, la Tunisie se cherche, l’Algérie espère, le Liban se fracture, la Syrie est en guerre.

 

  • Le Business modèle d’IPEMED doit se renouveler et s’ouvrir
    à de nouveaux adhérents (européens, africains, sud-méditerranéens) car les entreprises françaises qui ont jusqu’ici assuré 90 % du financement du budget IPEMED donnent la priorité à leurs propres fondations.

 

  • Déjà le nouveau projet de fondation AME est très avancé
    et a vocation à ouvrir de nouvelles perspectives.

En effet, nous avons recueilli des appuis publics de haut niveau pour ce projet, tant à Paris (à la Présidence de la République) qu’à Bruxelles auprès de Jean-Claude Juncker, ancien Président de la Commission, mais aussi des nouveaux responsables de la Commission et du Parlement européen.

Après la présentation des activités d’IPEMED en 2019 et la validation des comptes, Élisabeth Guigou vous donnera, tout à l’heure, des informations très complètes sur cette fondation.

 

  • Deux évènements importants EN 2019 : 
    • Le forum des diasporas africaines, le 21 juin au Beffroi de Montrouge
    • Le sommet des deux rives de la Méditerranée, à Marseille le 24 juin, rassemblant les jeunesses et auquel IPEMED a participé.

 

  • Une production riche et diversifiée : 15 rapports en 2019
    • 3 rapports sur l’Arabie Saoudite 2030
    • 6 concept notes sur la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, le digital, les PME, la logistique, les villes durables en Afrique.
    • Une étude sur les clusters au Maghreb
    • Une identification des Gazelles en Tunisie
    • Un rapport sur les Zones Economiques Spécialisées et Sécurisées en Afrique (ZESS)
    • Une étude expérimentale sur les micro-algues en Méditerranée (WABA)
    • Une étude sur les échanges agro-alimentaireS Europe Afrique
    • Une étude sur la co-production en Italie, pour le CESPI.

 

  • Un contrat prestigieux mais difficile à négocier avec la Commission européenne

IPEMED a dû accepter une contribution financière plus modeste que celle qui avait été promise en octobre 2019 sur 30 mois, car la Commission européenne a recentré le travail à exécuter sur un seul bureau Bruxellois et non pas sur deux, comme prévu initialement.

 

  • Un contrat long à négocier avec la Banque Mondiale à Tunis, sur l’industrialisation du Nord de l’Afrique. Il s’agit de participer activement avec des PME françaises (CJD) et européennes à ce mouvement industriel de l’Afrique du Nord avec une étude spécifique sur la Tunisie. Malgré l’accord de la Banque Mondiale, les délais se sont allongés, dès lors que le Ministre qui portait cette étude (Zied Ladhari) n’était plus au gouvernement.

 

Conclusion de ce rapport moral

 

En quinze ans, IPEMED a mobilisé des acteurs politiques et économiques de premier plan autour de la Méditerranée et constitué un réseau d’experts et de relations ; a ouvert des pistes originales d’études sur la co-production, la régionalisation des relations Nord-Sud, les chaînes de valeur régionales, la promotion des circuits courts, etc… insistant sur le rôle stratégique de l’économie comme fer de lance d’intégration entre le Nord et le Sud.

Autour de ces travaux, reconnus par trois Présidents de La République successifs, IPEMED a su mobiliser des financements considérables (20 millions d’euros sur quinze ans). 

Je remercie les fidèles compagnons des premières heures, Éric Diamantis, Guillaume Mortelier, Jean-Marie Paintendre mais aussi les premiers Présidents Takis Rouméliotis, Radhi Meddeb. Je remercie tous les administrateurs et particulièrement nos amis Libanais et Jordaniens ainsi qu’Élisabeth Guigou pour son implication politique dans la mise en place de la fondation La Verticale.

Désormais, je souhaite prendre du recul pour me consacrer, dans IPEMED, aux études et aux travaux scientifiques déjà engagés et à ceux qui sont indispensables à la future fondation Africa Med Europa (AME). Je n’aurai aucune autre activité professionnelle que celle de l’IPEMED et de La Verticale.

Je souhaite donc que la Présidence d’IPEMED soit confiée à un nouveau Président qui sera élu par le nouveau Conseil d’Administration réuni après notre AG qui aura lieu après notre déjeuner.

***

PS - Déjà vice-Président de l'IPEMED, Maître Éric DIAMANTIS (Cabinet Clyde) a été élu Président du Conseil d’Administration, ce jeudi 27 février 2020.

Trois vice-Présidents ont également été élus :

  • Khalil DAOUD (Liban Post)
  • Shermine DAJANI (Panmed Energy)
  • Fouad TRAD (Byblos Bank)
Partagez cet article
Imprimer Envoyer par mail